Jan Šinágl angažovaný občan, nezávislý publicista

   

Strojový překlad

Nejnovější komentáře

  • 18.04.2024 14:44
    Ministerstvo zahraničí daruje Ukrajině pět aut. Jedno pancéřované ...

    Read more...

     
  • 18.04.2024 10:42
    Soukromý vlastník zcizil veškerý svůj majetek. Justice je bez ...

    Read more...

     
  • 18.04.2024 08:11
    Včera mi jeden pán v Praze, sledující mé zpravodajství ...

    Read more...

     
  • 17.04.2024 19:23
    Zdravím Vás pane Šinágle, něco se děje. Ministr Blažek podal ...

    Read more...

     
  • 16.04.2024 07:59
    Vážený pane Šinágle, ještě jednou Vám chci poděkovat za půjčku.

    Read more...

     
  • 13.04.2024 09:48
    Není podstatné kolik lidí sleduje informace, ale kdo a jak ...

    Read more...


Portál sinagl.cz byl vybrán do projektu WebArchiv

logo2
Ctění čtenáři, rádi bychom vám oznámili, že váš oblíbený portál byl vyhodnocen jako kvalitní zdroj informací a stránky byly zařazeny Národní knihovnou ČR do archivu webových stránek v rámci projektu WebArchiv.

Citát dne

Karel Havlíček Borovský
26. června r. 1850

KOMUNISMUS znamená v pravém a úplném smyslu bludné učení, že nikdo nemá míti žádné jmění, nýbrž, aby všechno bylo společné, a každý dostával jenom část zaslouženou a potřebnou k jeho výživě. Bez všelikých důkazů a výkladů vidí tedy hned na první pohled každý, že takové učení jest nanejvýš bláznovské, a že se mohlo jen vyrojiti z hlav několika pomatených lidí, kteří by vždy z člověka chtěli učiniti něco buď lepšího neb horšího, ale vždy něco jiného než je člověk.

 


SVOBODA  NENÍ  ZADARMO

„Lepší je být zbytečně vyzbrojen než beze zbraní bezmocný.“

Díky za dosavadní finanční podporu mé činnosti.

Po založení SODALES SOLONIS o.s., uvítáme podporu na číslo konta:
Raiffeisen Bank - 68689/5500
IBAN CZ 6555 0000000000000 68689
SWIFT: RZBCCZPP
Jan Šinágl,
předseda SODALES SOLONIS o.s.

Login Form

Une fois de plus, c’est à Tanger que le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a démantelé, lundi matin, sur la base de renseignements fournis par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, une cellule terroriste affiliée à l’organisation “Daech” active dans la ville du Détroit. La cellule mise à l’ombre est  composée de quatre individus âgés entre 23 et 26 ans.

Les éléments du groupe d’intervention rapide, qui ont entamé les opérations d’intervention et d’irruption simultanément dans quatre sites au quartier “El Aouama” à Tanger, ont été contraints de tirer des balles de sommation à titre de précaution, permettant d’éviter le danger terroriste et d’interpeller le suspect principal et trois membres de cette cellule, rapporte le communiqué du BCIJ.

Les perquisitions et cartographie menées par les officiers du BCIJ et les experts de la scène du crime dans les lieux d’intervention ont permis la saisie d’armes blanches, d’équipements et de supports électroniques à soumettre à l’expertise nécessaire par le laboratoire d’analyse des traces et des preuves numériques, indique le communiqué.

Selon les premières informations de l’enquête, les membres de la cellule terroriste, qui n’ont pas pu rejoindre les camps de “Daech” dans la région du Sahel au sud du Sahara, ont décidé d’adhérer à des projets terroristes dangereux et imminents qui visent à déstabiliser la sécurité et la stabilité du Royaume à travers des méthodes terroristes inspirées des opérations que l’organisation menait sur la scène syro-irakienne.

Les recherches et investigations ainsi que les opérations de suivi sécuritaire ont permis de prendre connaissance d’une vidéo documentant une allégeance faite par l’émir de cette cellule terroriste au soit-disant émir actuel de l’organisation de “Daech”, menaçant d’obtempérer aux ordres et orientations servant l’agenda de cette organisation terroriste, a fait savoir la même source.

L’endroit de l’enregistrement de la vidéo de cette “allégeance” a été identifié aux environs du quartier Beni Mekada à Tanger, a relevé le BCIJ, ajoutant que l’observation de l’état des lieux a permis de constater un dessin mural imitant “l’étendard de Daech”.

Cette opération confirme la poursuite des menaces terroristes qui guettent la sûreté du Royaume et l’entêtement des extrémistes imprégnés de l’idéologie “takfiriste”, affiliés à l’organisation de Daech à exécuter les opérations terroristes visant à porter une atteinte grave à la sécurité des personnes et à l’ordre public.

Les mis en cause interpelés ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire, menée sous la supervision du parquet compétent chargé des affaires du terrorisme, en vue de dévoiler tous leurs plans et projets terroristes et de déterminer toutes les ramifications et les liens éventuels de cette cellule terroriste.

https://click.mlsend2.com/link/c/YT0xNTI1OTYyODIxNzM1NTUwOTEzJmM9ejhhMCZlPTE5MjgmYj00MjQ1MzkxODQmZD1tN2kwaDNn.KKp9ACVwYTNNZPUsngfo5VOWjwe4TALmz4BTwUGMwAo

* * *

Le nombre d’affaires de blanchiment et de financement du terrorisme inquiète au Maroc

MAROC - LE COMMERCE AVEC LES MARCHANDISES OU LES PERSONNES?

Maroc leaks révèle comment la banque « attijariwafa » blanchit l’argent de la drogue et finance le terrorisme

E. Macron cherche à réduire le poids de « l’islam consulaire »

J.Š. 7.10.2020

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)
Share

Komentovat články mohou pouze registrovaní uživatelé; prosím, zaregistrujte se (v levém sloupci zcela dole)