Jan Šinágl angažovaný občan, nezávislý publicista

   

Strojový překlad

Nejnovější komentáře

  • 22.05.2024 18:58
    Protokol o hlavním líčení z 1.10.2020 u OS Ostrava... Vyhlášeno ...

    Read more...

     
  • 22.05.2024 12:37
    Ruce pryč od Xavera Veselého! Je kvalitním a legitimním ...

    Read more...

     
  • 22.05.2024 11:28
    Protokol o hlavním líčení z 1.10.2020 u OS Ostrava... Vyhlášeno ...

    Read more...

     
  • 17.05.2024 16:43
    Vážení přátelé zahrádkáři, vážení sympatizanti Zelené brány do ...

    Read more...

     
  • 15.05.2024 11:01
    Větší tragikomedii jsem fakticky nezažila co předvádí tento soud ...

    Read more...

     
  • 15.05.2024 10:58
    Státní zástupce Mgr. Petr Valíček 25.4.2024: K ohledání, u ...

    Read more...


Portál sinagl.cz byl vybrán do projektu WebArchiv

logo2
Ctění čtenáři, rádi bychom vám oznámili, že váš oblíbený portál byl vyhodnocen jako kvalitní zdroj informací a stránky byly zařazeny Národní knihovnou ČR do archivu webových stránek v rámci projektu WebArchiv.

Citát dne

Karel Havlíček Borovský
26. června r. 1850

KOMUNISMUS znamená v pravém a úplném smyslu bludné učení, že nikdo nemá míti žádné jmění, nýbrž, aby všechno bylo společné, a každý dostával jenom část zaslouženou a potřebnou k jeho výživě. Bez všelikých důkazů a výkladů vidí tedy hned na první pohled každý, že takové učení jest nanejvýš bláznovské, a že se mohlo jen vyrojiti z hlav několika pomatených lidí, kteří by vždy z člověka chtěli učiniti něco buď lepšího neb horšího, ale vždy něco jiného než je člověk.

 


SVOBODA  NENÍ  ZADARMO

„Lepší je být zbytečně vyzbrojen než beze zbraní bezmocný.“

Díky za dosavadní finanční podporu mé činnosti.

Po založení SODALES SOLONIS o.s., uvítáme podporu na číslo konta:
Raiffeisen Bank - 68689/5500
IBAN CZ 6555 0000000000000 68689
SWIFT: RZBCCZPP
Jan Šinágl,
předseda SODALES SOLONIS o.s.

Login Form

Articles en français

Les retombées massives de la pandémie de Covid-19 sur l'économie du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie suscitent des envies d'Europe chez les jeunes, souvent déçus par ailleurs par la politique au Maghreb.

… D'après le chercheur, ce "marketing" sous-tend les discours préconisant un durcissement des contrôles aux frontières extérieures, alors que les mesures en place ont déjà permis une très forte baisse des entrées irrégulières dans l'UE (-92% en 2019 par rapport au pic de 2015 et -14% sur les 8 premiers mois de 2020, comparé à la même période en 2019, selon Frontex). Pour lui, la question la plus problématique reste celle des retours, du fait de la lenteur des procédures administratives et des coûts induits, avec un effet d'accumulation lié à la paralysie des transports du fait de la pandémie. Que les migrants soient mineurs ou pas, "la seule solution serait d'agir en amont, qu'ils n'aient pas envie de partir", souligne Chakib Guessous, en écho des demandes d'aides régulièrement formulées par les pays du Maghreb pour juguler les flux clandestins.

Une fois de plus, c’est à Tanger que le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a démantelé, lundi matin, sur la base de renseignements fournis par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, une cellule terroriste affiliée à l’organisation “Daech” active dans la ville du Détroit. La cellule mise à l’ombre est  composée de quatre individus âgés entre 23 et 26 ans.

Les éléments du groupe d’intervention rapide, qui ont entamé les opérations d’intervention et d’irruption simultanément dans quatre sites au quartier “El Aouama” à Tanger, ont été contraints de tirer des balles de sommation à titre de précaution, permettant d’éviter le danger terroriste et d’interpeller le suspect principal et trois membres de cette cellule, rapporte le communiqué du BCIJ.

Les perquisitions et cartographie menées par les officiers du BCIJ et les experts de la scène du crime dans les lieux d’intervention ont permis la saisie d’armes blanches, d’équipements et de supports électroniques à soumettre à l’expertise nécessaire par le laboratoire d’analyse des traces et des preuves numériques, indique le communiqué.

Maroko terorismusUn total de 390 affaires ont été enregistrées au titre des années 2019 et 2020 en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a indiqué, mercredi à Meknès, le ministre de la justice, Mohamed Ben Abdelkader. Inquiétant !

Ces affaires, dont une partie est en investigation pénale, tandis que d’autres sont devant les juridictions, se répartissent entre 2019, avec 229 affaires, et 2020 durant laquelle 161 affaires ont été enregistrées, a précisé le ministre qui s’exprimait lors d’une rencontre de communication organisée par le ministère de la justice et le barreau des avocats de Meknès.

Le président français Emmanuel Macron a cité le Maroc et l’Algérie, parmi une liste de pays qui financent l’Islam en France et annoncé la fin de l’Islam consulaire d’ici 4 ans. La France commencera à ce stade, à former les imams et les psalmodieurs sur l’Hexagone.

Dans un discours de près d’une heure suivi d’une conférence de presse, le chef d’Etat français a annoncé la nouvelle trajectoire que prendra la formation des imams en France qui désormais, afin de « libérer l’islam en France des influences étrangères« , jugeant que certaines se font d’une manière visible et assumée, l’autre parfois plus profonde et plus dangereuse, et moins visible.

La première influence « qu’on a décidé de réduire« , c’est l’organisation de « l’islam consulaire », a déclaré E. Macron.

Les sous et les dessous du Makhzen commencent décidément à monter en surface et à être balancés sur la place publique.

Le site MarocLeaks vient de révéler un nouveau scandale suite à la découverte par la police marseillaise, dans le sud-est de la France, d’un vaste réseau de blanchiment de la drogue produite au Maroc et vendue à travers le monde

Et c’est Attijariwafa Bank, connue pour être la banque du roi Mohamed VI qui est prise en flagrant délit de dissimulation des fonds engrangés par le trafic de cannabis.